-
RSS

Articles récents

Attrape rêve
Appel des esprits, rencontre avec la salamandre
Au coeur de la prière
Déclaration d'amour d'un fidèle compagnon
Rencontre avec ma vulnérabilité

Catégories

article
méditations
partage
rituel
fourni par

Mon blog

accompagnement des enfants

ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS

 
Au fil des jours et des semaines, j'ai de plus en plus de demandes concernant l'accompagnement des enfants.  J'ai envie aujourd'hui de partager quelques  points de vue.

Ce que l’on peut remarquer chez certains enfants :
-       Ils perçoivent les âmes, les énergies
-       Ils sont médium
-       Ils ont une grande maturité
-       Ils ont une connaissance-conscience de ce qui est bon ou non (que ce soit ce qui est à manger, à boire, que l’énergie des lieux ou des personnes)
-       Ils sont très sensibles, voir hypersensibles parfois
-       Ils sont comme « d’ailleurs »
-       Et bien d’autres aspects encore.
 
 
L’idée n’est pas de vous expliquer le phénomène, ni pourquoi il intervient, ni ce qui se joue. D’autres peuvent certainement le faire et ont de l’intérêt pour cet aspect–là de la situation.
 
En ce qui me concerne, je m’aperçois que ces enfants sont souvent en difficulté s’ils ne sont pas accompagnés par des personnes « du même monde » pour leur permettre de comprendre comment accueillir tout cela.
 
Sans savoir quoi ni comment vivre tout ce qui leur est offert, ils peuvent développer différents déséquilibres :
-       des peurs, voir terreurs
-       un renfermement
-       l’incapacité à gérer leur jeune âge avec la maturité de leur âme
-       se croire malade ou anormal, surtout si en plus ils sont mis dans les mains de psychologues qui ne sont pas ouverts au subtil
 
L’accompagnement que je leur propose c’est tout d’abord d’avoir l’occasion se rencontrer une personne qui comprend et vie une réalité très similaire. Comme un peu un même monde. En effet, être adulte et avoir à gérer ce type de réalité peut parfois être délicat. Pour certains enfants, il y a parfois d’énormes écarts s’ils n’ont pas autour d’eux des personnes qui peuvent leurs expliquer ce qui se passe et comment vivre avec.
 
Une partie de notre humanité rejette tout ce qui n’est pas matière, une partie peut concevoir cette autre réalité tout en n’ayant pas encore accès à sa perception,  et une autre partie vie cette réalité comme tout à fait naturelle.
 
En effet, il ne s’agit pas d’un état particulier, mais au contraire, d’un état d’être tout ce qu’il y a de plus naturel et en harmonie avec toutes les dimensions de nos êtres et de nos mondes.
 
Ce dont ces enfants ont besoin ?
Bien évidemment, chacun à des besoins bien spécifiques et ils évoluent en fonction de ce qu’il vit, de son âge et de son ouverture de conscience.
 
Voici quelques points qu’il est bon de clarifier :
 
Je suis « normal » et je ne suis pas « le seul »
C’est une première chose qui s’offre à eux dès les premiers échanges.
Bien évidemment, ma définition du « normal » n’est pas forcément celle de certaines personnes plus pragmatiques, je vous l’accorde.
 
Lorsque l’enfant se rend compte qu’il n’est pas seul à vivre ce qu’il vit, il est instantanément soulagé. Bien sûr, ensuite arrivent de nombreuses questions, mais ce n’est plus depuis le même endroit en lui. Quelque chose se pose.
 
Et les autres
Notre société n’est pas encore pleinement ouverte à cette réalité et les enfants peuvent être très durs entre eux. Il est donc important de partager ce point avec l’enfant pour qu’il apprenne à sentir ce qu’il peut partager avec les personnes qui l’entoure.
 
Il a à pouvoir vivre paisiblement cette réalité sans avoir à convaincre qui que ce soit.
 
Le rejet des autres (liés à leurs limites de conscience ou leurs peurs) peut déstabiliser un enfant qui n’est pas entouré et l’amener à refouler ces perceptions et il risque parfois un fort déséquilibre mental dû uniquement à des points non clarifiés.
 
Il saura très vite intégrer ces notions et trouver les personnes avec qui il pourra grandir et partager et faire la part des choses avec les autres.
 
Je peux dire non
Nombreux de ces enfants, en plus d’une maturité et d’une conscience élargie, perçoivent la présences des âmes dans le subtil. Que ce soit des âmes errantes, des êtres de la nature, des guides ou bien d’autres encore.
 
Leur capacité de gestion de cette réalité diffère d’un enfant à l’autre.
 
Il est dans tous les cas important de leur faire comprendre qu’ils n’ont aucune obligation envers ces présences et qu’ils n’ont rien à craindre.
 
Dès que ces présences perçoivent des êtres avec qui elles peuvent interagir, elles se manifestent.
 
Apprendre à l’enfant qu’il  peut dire non, c’est déjà le premier pas. Un « Non » qui exprime simplement une limite et non une fermeture.
 
L’enfant peut aussi être accompagné pour développer sa capacité à se connecter à la fréquence qui permet l’interaction, en fonction de ses propres perceptions. Nous avons tous certaines perceptions qui sont plus fluides et claires que d’autres.
 
Explorer avec l’enfant ses différentes capacités de communication l’aide à comprendre et il peut ainsi trouver de l’apaisement et de la confiance
 
Quelques perceptions :
-       il entend des messages clairs
-       il dit des choses sans les avoir pensées
-       il voit les êtres ou alors des images ou hologramme
-       il ressent des énergies ou émotions qui le traversent
-       il fait des rêves particuliers
-       il développe des capacités de manipulation importantes
-       et bien d’autres encore
 
Des exercices pratiques simples permettent à l’enfant d’intégrer ses nouvelles connaissances qui souvent sont là mais on juste besoin d’être clarifiées pour être comprises.
 
J’ai pu remarquer qu’en raison de leur jeune âge, leurs connexions se transforment avec beaucoup de fluidité  et vu que ce qu’ils vivent est naturel, les résultats peuvent être très rapide
 
Je sais ce qui se passe et ce que ça veut dire
 
L’enfant peut apprendre très facilement à communiquer et à interagir  avec ces présences et manifestations.
 
La peur qui peut se manifester n’est souvent due qu’à l’inconnu. Parfois, ce sont aussi les peurs et croyances familiales qui s’invitent.
 
Une fois la clarté présente, la peur se dissous.
 
Avoir à gérer des voyages nocturnes de guérison de ses vies passées sans savoir ce que c’est…..ça peut être délicat. Dès que le cadre est identifié, quelque chose s’apaise là aussi.
 
Comprendre ce qui se passe quand il est capable de donner des réponses à des questions dont il ne les a pas apprises, c’est aussi très apaisant et ça devient très vite très stimulant aussi.
 
Vous aurez compris que beaucoup de choses sont très facilement apaisées par l’explication et l’acquisition des moyens nécessaires à vivre avec cette réalité.
 
C’est là le plus important. Très vite ces enfants peuvent nous « dépasser ». Cela n’est absolument pas un problème si le parent est en confiance et assure le cadre.
 
Je suis un enfant et aussi une âme mature
 
Ces enfants ont besoin de pouvoir vivre leur âge physique tout autant que leur maturité d’âme.
Il est important de leur proposer des espaces d’expression de tous ces aspects.

Parfois, l’égo des parents peut prendre le dessus (fier de cet enfant si mature ) sur l’équilibre global de l’enfant.
 
Ils ont besoin de vivre leurs 2 états. Sans quoi des dérèglements peuvent survenir.
Par exemple des intérêts d’adulte et des envies de rester « bébé » .
 
Selon leur âge, ils peuvent  vivre ce genre de réalité :
-       s’intéresser à l’histoire, à des débats de fond , à l’actualité et faire pipi au lit et regretter leurs premières années scolaires accompagner d’une grande timidité.
-       se désintéresser de l’école qui ne leur servira à rien vu que la vie ne fonctionne pas ainsi..
 
Il y a  à trouver l’équilibre avec eux. Et beaucoup communiquer.
 
Ils ont énormément à nous apprendre et c’est un grand défi que d’accueillir un tel enfant dans sa famille.
 
Ils sont venus entre autres pour nous aider à ouvrir notre conscience. La plupart des esprits adultes sont neutralisés par une société de consommation basée sur le manque et la peur. Cette dernière se déploie et invite à la destruction globale. La facilité et la démission sont devenues des compagnes familières .
Un basculement semble inévitable.
 
 
Ce sont certains des aspects que j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui.
 
Trouvez les ressources en vous, ou développez vos propres capacités de perceptions, ou faite appel à un accompagnement externe pour traverser ces étapes et permettre à ces enfants de se déployer dans un environnement adéquat et à vous parents d’y voir plus clair aussi..
 
N’hésitez pas à me contacter si cet article vous a interpelé et aussi si vous avez d’autres questions sur ce thème.
 

Je propose des accompagnements ponctuels aux enfants et aux parents, selon les besoins de chacun.
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint